Accueil | L'association | Massage | Aromathérapie | Intervenants | Agenda | Liens | Contact


La tablée de cet "after café philo" était bruyante alors que le dessert se faisait attendre.  Mon oreille vacait d'une conversation à l'autre lorsqu'elle s'arrêta sur un mot:  massage. Un mot qui arriva comme un “message”. Je me rapprochais, curieux, du groupe en discussion, lorsque je pris conscience qu'une femme développait timidement mais avidement le sujet. Elle présentait par ailleurs organiser une porte-ouverte le dimanche d´après, chez elle à la campagne. Aucune autre modalité que de venir, d'apporter son pique-nique et sa bonne humeur.

Je ne savais pas ce qu'était le massage, si ce n'était l'idée que je m'en faisais.  Mais, à ce moment-là de ma vie, la synchronicité le mettait sur mon chemin. Nous avons passé un très bon dimanche, ensoleillé, souriant, détendu. Régulièrement, elle passait demander à qui dans le groupe voulait recevoir un massage, en toute simplicité. Puis nous partagions notre ressenti, entre novices et expérimentés, entre massés et futurs massés.

J'ai par la suite renouvelé une vingtaine de fois l'expérience, recevant chaque mois un massage complet du corps. D'autres événements étaient aussi présents dans ma vie, mais je crois que le massage fut l'un des principaux acteurs de ma transformation. Chemin faisant,  mon rapport au corps évoluait, se globalisait, mon corps parlait et je l'entendais; entre émotions, paysages et rencontres, je voyageais pendant ce moment hors du temps. Le toucher m'est alors apparu comme une nouvelle peau au bout des doigts, la sensualité s'est vue sourdre.

Un jour, j'ai eu envie de "passer de l'autre côté", de vivre l'expérience pleinement. J'ai appris à masser, dans un premier temps intuitivement, puis par le biais de différents stages qui ont assis à la fois une technique, mais aussi une expérience de la relation à l'autre, à l'écoute de son corps. Bien sûr je continuais en parallèle à être massé, douce accoutumance que de ressentir son corps en exprimer le besoin. 

J'ai peu à peu développé le système d'échange entre personnes sachant masser, mais aussi de troc, un échange de valeur entre deux personnes : massage(s) contre un service, des pots de confiture, un tableau...  Cette notion de valeur est devenue vraiment importante. C´est ainsi que, poussé par mon entourage, j'ai décidé de créer l'association Eveillescence, un long et doux accouchement destiné à transmettre, à semer des petites graines, à permettre ce que l'on m'a permis il y a plusieurs années de cela...

Christophe, fondateur d'Eveillescence

L'association »     
Etre adhérent »     
Nous rejoindre »